News & Actualités

Une résidence pour seniors, combien ça coûte ?

Une résidence pour seniors, combien ça coûte ?

Les résidences pour seniors sont devenues une option de plus en plus populaire pour les personnes âgées qui cherchent un environnement adapté à leurs besoins, tout en maintenant une certaine autonomie. Elles leur permettent de profiter d'une communautaire enrichissante et de recevoir les soins et le soutien nécessaires à leur bien-être. Elles ont néanmoins un certain prix qu'il est bon de connaître.

 

Produit élu "Préféré des Seniors" sur 2023 :

 

 

Décomposer les coûts des résidences pour personnes âgées

 

 

Le premier élément à prendre en compte lorsque l'on cherche à connaître les coûts d'une résidence senior est le tarif d'hébergement de base. Il couvre le logement, on retrouve également les frais médicaux. Ceux-ci peuvent varier selon les besoins de santé du résident.

 

De plus, le tarif proposé dans les résidences pour seniors comprend les frais d'entretien et de sécurité. Ceux-ci garantissent un environnement sûr. Enfin, les services optionnels, tels que les activités de loisirs ou les soins personnels supplémentaires, peuvent être des coûts additionnels. Toutefois, le coût du loyer au sein d'une résidence sénior reste généralement modéré.

 

Les différents types de résidences et leurs prix

 

Il existe différents types de résidences pour seniors : les résidences autonomie et les résidences avec services.

 

Les résidences autonomie

Les résidences autonomie sont conçues pour les personnes âgées actives et indépendantes. Ces dernières sont généralement placées à proximité des transports, services et commerces pour faciliter la vie aux résidents. Elles présentent également d'autres avantages :

  • l'autonomie des séniors est préservée,
  • - favorisent le lien social,
  • - un niveau de sécurité accru,
  • - différents types d'appartements sont proposés (studio, F2, etc.),
  • - plusieurs services sont mis à disposition des résidents seniors (ménage, service de restauration, de blanchisserie, activités, etc.).

 

Ces commodités permettent aux résidents de se libérer des tâches domestiques et de profiter d'un mode de vie plus détendu. Les prix pour ces domiciles varient considérablement en fonction de la localisation géographique, de la taille de l'appartement, des prestations obligatoires et facultatives, et de la qualité de l'hébergement. À savoir que ce type de résidence est géré par des structures publiques ou à but non lucratif.

 

Les résidences avec services

Ces établissements conviennent pour les personnes âgées qui ont besoin d'assistance au quotidien, mais également pour les seniors ayant uniquement besoin de services « de confort » sans pour autant être dépendants. Ils proposent une gamme variée de services, tels que :

  • - les repas,
  • - le ménage,
  • - la blanchisserie,
  • - l'entretien de l'unité d'habitation, etc.

- Ils permettent aux seniors de se libérer des tâches ménagères et de se consacrer davantage à leurs loisirs et à leur bien-être. Ils sont souvent dotés de systèmes de sécurité et d'une présence du personnel 24 heures sur 24, offrant aux résidents une plus grande tranquillité d'esprit. En cas d'urgence, une assistance immédiate est généralement disponible. Ces résidences sont plus chères que celles autonomes. Il faut prévoir en moyenne 1 000 euros pour ces logements.

 

Peut-on prétendre à des aides pour financer ces coûts ?

 

En France, il existe de nombreux dispositifs pour aider les seniors à financer les coûts des résidences. Les suivants en font notamment partie.

 

L'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie)

L'APA est destinée aux personnes âgées qui ont besoin d'aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. Elle peut être utilisée pour couvrir les frais liés à la perte d'autonomie, y compris les coûts de séjour en maison de retraite médicalisée. Son montant dépend de la situation du bénéficiaire et de ses ressources.

 

Pour bénéficier de cette aide, il faut être âgée de 60 ans au moins et résider en France de manière régulière. Pour faire la demande d'APA, on doit contacter le Conseil départemental de son lieu de résidence. Le service chargé de l'APA évaluera ses besoins en matière d'aide à domicile, d'aménagement du logement ou de placement en établissement spécialisé.

 

L'ASH (Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées)

L'ASH est une prestation sociale qui vise à aider les seniors à faibles revenus à subvenir à leurs besoins essentiels. Elle est destinée aux personnes âgées de 65 ans ou plus. Les personnes en situation de handicap de moins de 65 ans qui ne sont pas en mesure d'exercer une activité professionnelle en raison de leur état de santé peuvent par ailleurs prétendre à ce dispositif.

 

Le montant de l'allocation dépend des ressources de la personne. Pour faire une demande d'ASH, il faut contacter le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS). Vous devez fournir des informations sur vos revenus, votre patrimoine et votre situation familiale. L'ASH doit être renouvelée tous les ans.

 

Quels facteurs influencent le prix d'une résidence senior ?

 

Le prix d'une résidence pour seniors peut être influencé par divers facteurs. En voici quelques-uns.

 

Emplacement géographique et taille de l'appartement

L'emplacement de la résidence est l'un des facteurs les plus déterminants en ce qui concerne le coût. Les logements situés dans des zones urbaines ou des régions avec un coût de la vie élevé auront tendance à être plus chers que celles se trouvant dans des environnements ruraux. Outre cela, la taille de l'appartement ou de la chambre peut avoir un impact sur le prix. Les pièces plus grandes ou les logements avec des commodités supplémentaires sont généralement chers.

 

Produit élu "Préféré des Seniors" sur 2023 :

 

 

Niveau de soins requis et notoriété de l'établissement

Les résidences pour seniors offrent une large gamme de services. Le niveau d'assistance requise par le résident aura un impact sur le coût. Pour ceux qui ont besoin d'une surveillance en permanence, les coûts sont généralement plus élevés. De plus, les installations disponibles dans les résidences peuvent influencer les tarifs. Plus elles sont nombreuses, plus le prix sera conséquent.

 

À cela s'ajoute la notoriété de l'établissement. Les complexes renommés qui ont une bonne réputation ont souvent des tarifs plus élevés que ceux moins connus. Ils offrent des services de haute qualité, ce qui revient un peu plus cher.

 

Certaines résidences proposent des options de location à court terme, tandis que d'autres nécessitent un engagement à long terme. Les tarifs mensuels peuvent varier en fonction de la durée du séjour.

Dans certains cas, il est possible de négocier les prix, en particulier si l'établissement a des chambres ou des appartements vacants.

Petit futé
La presse en parle :